A-CORROS - Diagnostic et expertise en corrosion et conservation des patrimoines. Contact - Plan du site
A-corros_Expertise
Accueil Présentation Pôle Industrie Pôle Patrimoine Moyens Recherche Innovation Formation Références Réseaux
         
 
Monuments Historiques   Conservation-Restauration   Conservation Préventive   Patrimoine Industriel
 
Pôle Patrimoine : Monuments Historiques
 

Le secteur Monuments Historiques fait appel aux compétences croisées des deux Pôles.

  • Le secteur Industrie apporte une connaissance approfondie des techniques de caractérisation de la corrosion sur site (notamment les contrôles non destructifs) et des systèmes de protection contre la corrosion normalisés.
  • Le secteur Patrimoine apporte une connaissance approfondie des matériaux, permet d’anticiper les modes de dégradation des matériaux récents sur des échelles « longue durée » et garantit au maître d’ouvrage que le monument sera respecté en regard des codes déontologiques relatifs aux Monuments Historiques et Biens Culturels (lisibilité, interventions minimalistes et documentées, respect de l’œuvre et de la surface d’origine etc.).
Diagnostic et expertise sur site

Dans le domaine des Monuments Historiques, A-CORROS est devenu au fil des années un des spécialistes incontournables de la caractérisation et du diagnostic de soudabilité du fer puddlé. Par ses caractéristiques mécaniques longitudinales, sa facilité de mise en œuvre et un poids réduit par rapport à la fonte –favorisant un assemblage en atelier- le fer puddlé est devenu le matériau idoine pour la construction des charpentes métalliques au 19ème siècle.

Sur site, nos interventions prennent la forme de :

  • Prises de vues vidéos et photographiques exhaustives des éléments de structure et des pathologies de corrosion rencontrées.
  • Mesures non destructives des épaisseurs résiduelles de métal et de revêtements.
  • Prélèvements d’éléments d’assemblages pour analyses en laboratoire.
 
  Analyses en laboratoire

A l’issue du diagnostic sur site et grâce à notre réseau de partenaires comme le LERM à Arles, des mesures et analyses sont effectuées en laboratoire afin de déterminer nature des matériaux, caractéristiques mécaniques et soudabilité.

  • Microstructure et analyses métallographiques : préparation des échantillons, polissage, attaques chimiques, examens à la loupe binoculaire et en microscopie optique et électronique à balayage.
  • Caractérisation des métaux : spectrométrie d’étincelle, fluorescence X, essais mécaniques, études de soudabilité.
  • Essais mécaniques : essais de traction, fatigue et flexion en collaboration avec I.S.I et ECCI.
  • Essais de soudabilité : en relation avec des ateliers spécialisés.
Un rapport de synthèse est ensuite transmis aux bureaux d’études structures qui statuent sur la qualité et la résistance mécanique des assemblages et les éléments de leur réhabilitation.
 
Rechercher
..........................................
Actualités
..........................................
La cuvée A-CORROS 2017 sera de 50 litres ! :
On l’attendait depuis longtemps et la voilà : la cuve de 50 litres destinée au traitement des objets archéologiques par fluides subcritiques est arrivée à A-CORROS au mois de novembre et est désormais installée, testée et prête à l’emploi ! La première cuve de 2 litres sera toujours utilisable en série ou indépendamment de la nouvelle : le traitement pourra être ainsi adapté aux objets, en termes de paramétrages comme en termes de dimensions. Cette installation, financée grâce au soutien de l'Agence Nationale de la Recherche, est développée dans le cadre du labcom LETRIP en collaboration avec le LAPA (voir notre actualité de Décembre 2016).
le 2017-04-20
 
Venez nous rencontrer au SIPPA 2017 :
A-Corros tiendra un stand lors du SIPPA 2017, le Salon International des Professionnels du Patrimoine à Arles. Il aura lieu du 22 au 24 Mai au Parc des Ateliers et nous aurons le plaisir de vous rencontrer à cette occasion.
le 2017-03-16
 
Un départ canon! :
L’année 2017 commence fort avec deux affaires en simultané de restauration de canons. La première d’entre elles concerne deux pierriers en fer forgé repêchés en mer au large de St Tropez dans le cadre d’une exploration archéologique menée par le DRASSM. Ces objets, pour l’instant méconnaissable, vont faire l’objet d’un traitement minutieux pour leur rendre leur lisibilité. Pour la seconde affaire, nous avons acheminé 3 canons en fonte de fer depuis la Base Navale d’Aspretto (proche d’Ajaccio en Corse) afin de les stabiliser et de les restaurer dans notre atelier. Après traitement, ces canons feront le trajet inverse pour être exposés.
le 2017-02-09
 
 
         
- Accueil - Présentation - Pôle Industrie - Pôle Patrimoine - Recherche Innovation - Formation - Moyens - Références - Réseaux -
Contact - - Plan du site -